Empress Porch

Proposition de mise en valeur transitoire du Théâtre Empress
Automne 2017

État actuel – une façade cachée derrière une clôture, rendant inaccessible le large trottoir devant l’édifice.

Intervention intérieure – une boite autoportante sécurisée permettant d’ouvrir les portes de l’édifice et de tenir une multitude d’activités, à l’image d’un café citoyen.

Intervention extérieure – un porche protégeant le trottoir des chutes de pierre, reprenant la forme évocatrice d’une marquise de cinéma et une plaza multi-fonctionnelle aménagée sur le trottoir et des espaces de stationnement.

Une démarche sur mesure pour le site

Bien qu’étant un des plus grands symboles du quartier NDG, le Théâtre Empress est vacant depuis vingt-cinq ans. Aujourd’hui entouré de clôture et symbole de déclin, le théâtre a un avenir incertain à la porte d’entrée du quartier.

Voici donc une proposition agile, rapide et abordable, pour intervenir sur l’édifice et l’ouvrir sur la communauté, sans attendre le grand projet qui lui redonnera vie.

L’approche proposée se veut concerté, participative, itérative et structurante pour faire émerger un projet qui développera à la fois l’espoir et le sentiment d’appartenance des résidents, tout en mettant en valeur la rue Sherbrooke.

Le Théâtre Empress dans son état actuel

Une structure permanente et multifonctionnelle pour la communauté

Dans un premier temps, nous proposons de récupérer l’espace clôturé en bâtissant une structure abritée polyvalente, créant une galerie devant l’édifice, qui pourra servir immédiatement de signal du renouveau, tout en étant un pavillon d’accueil au processus de concertation et convergence, à l’image du BMW Guggenheim Lab.

Cette étape peut être déployée rapidement, tout en créant une structure transitoire pouvant avoir une durée de vie de 3 à 5 ans. Nous pouvons envisager une structure faisant un clin d’oeil à l’ancienne marquise du cinéma, renforçant le caractère du lieu par une forme évocatrice, un signal.

À l’image du projet transitoire entourant la Tour Wellington, nous pensons qu’il est possible de donner le sentiment que l’édifice s’ouvre sur le quartier, même en attente de sa reconversion définitive.

Dans un second temps, l’intérieur de l’édifice pourrait également être occupé de manière transitoire, sur une petite superficie dans le hall d’entrée. Une “boîte” autoportante sécurisée permettrait d’ouvrir le bâtiment et d’y tenir des usages multiples, en complément du porch et de la plaza. Le simple fait de pouvoir passer les portes du théâtre est un geste significatif qui peut donner beaucoup d’espoir.

 

Un projet immédiat pour raviver l’esprit de communauté

Plutôt que d’attendre que les astres s’alignent pour le projet rêvé, ce projet immédiat a le potentiel de grandir de manière organique et de mettre fin au cycle d’inactivité du lieu. Le prototype permettra d’acquérir un grand nombre de connaissance sur l’attrait du site, les personnes souhaitant s’y impliquer, la gestion et l’opération d’espace, etc.

C’est une approche itérative qui peut être un tremplin pour le grand projet et un signal clair que les choses avancent.

En résumé

  • Un porche protégeant le trottoir de la chute éventuelle de pierre de la façade, permettant de remplacer l’espace clôturé par un espace appropriable
  • Un aménagement sur les espaces de stationnement pour aggrandir la plaza de l’Empress Porch
  • Un projet signal qui apportera du renouveau à la porte d’entrée du quartier
  • Une “boîte” intérieure d’environ 1000 pieds carrés, permettant de créer un environnement contrôlé dans l’édifice en attente de rénovation
  • Une plaza et une salle multifcontionnelle pouvant accueillir des usages porteurs pour la communauté : café citoyen, gallerie d’exposition, salle de projection, terrasse publique, BBQ en libre service
  • Un nouvel espace public co-géré par des organismes du quartier et la Pépinière
  • Un projet à impact immédiat redonnant vie à l’endroit.
  • Un emblème du renouveau, une bougie d’allumage d’un projet collectif.
  • Un projet apportant du concret et de l’espoir en attente du grand projet.
  • Un support à l’implication de la communauté, un espace emblématique de libre expression pour les artistes et organismes du quartier.
  • En finir avec l’image de déclin associée à l’édifice.
  • Promouvoir et mettre en valeur le caractère de l’artère commerciale Sherbrooke Ouest.
  • Renforcer le sentiment d’appropriation des citoyens envers le patrimoine local et leur milieu urbain
  • Tisser des liens entre les organismes locaux et la Pépinière.
  • Créer un précédent fort de projet de placemaking dans le quartier